Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Fileuse de lune
  • Fileuse de lune
  • : Cueillir une parole, rouge ou ténue, violente ou fragile, comme on cueille un visage, le soir, au bord de l'amour
  • Contact

Pensées d'auteurs

Sera comblé celui pour qui l'espace ne sera pas dehors. Guillevic

Ton devoir réel est de sauver ton rêve. Amadéo Modigliani

J'en appelle à la beauté qui sera front d'espoir. Abdellatif Laabi

Lorsque je suis le plus profondément moi-même, je rejoins une communauté oubliée. Eugène Ionesco

L'histoire de notre vie fut aussi ce murmure furieux qu'on oublie à la croisée de l'arbre et du fleuve. Luis Mizon

L'innocence est plus forte que le mal. (?)

Je mangerai la terre et les racines, j'avancerai sur le ventre, lombric humain. J'ai une telle faim des éléments du simple. Daniel Biga

On ne naît pas homme, on le devient. Erasme

Pour maintenir à bout de bras cette contrée de nuit où le chemin se perd, à bout de forces, une parole nue. Jacques Dupin

Quel que soit ce que vous devez faire ou rêvez de faire, commencez-le... L'audace contient du génie, du pouvoir et de la magie. Goethe

J'ai voulu sortir pour voir ce qu'étaient devenus l'air et le ciel dès l'instant où un poète avait nommé un autre poète. Boris Pasternak à propos de Marina Tsvetäeva

Archives

Articles Récents

Catégories

9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 17:48

Les débâcles ont accompli

Leurs rites d'usure

Et de purification.

 

Démêlés, les nuages

Ont poussé le ciel

Très loin,

Jusqu'à la floraison.

 

Pantelante de rosée,

Elle implore les bulbes,

Les racines,

S'émeut des eaux païennes

Qui lavent les ombres

Et la pierre du seuil.

 

Une musique traverse

Le peigne des bambous,

Eclaire l'enfant

Qui toujours l'accompagne.

 

Plissements de soie,

Froissements de peau

Et de menthe poivrée,

Ses reins sont libres

Et ses seins

Aux miraculeux pistils

De lait.

 

A chaque battement

Le sang offre ses bouquets

Et l'enfant convoque

Un nouveau règne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Brigitte Broc - dans fileusedelune
commenter cet article

commentaires

Brigitte Broc 15/01/2007 15:12

Comme je suis contente, lorsque je rentre " chez moi " de voir que des amis sont passés et qu'ils ont laissé derrière eux, pain, bouquets et d'innombrables miettes de lumière. Merci de tous ces cadeaux.

Colette 15/01/2007 13:28

Merci infiniment Brigitte tout d'abord pour ce texte superbe, limpide et " poivré", ensuite pour tes voeux sur mon blog.
Je te souhaite à mon tour une année aussi belle que tes écrits et vice-versa.
Colette

Sedna 14/01/2007 19:05

Plissement de paupières pour poivrer mes pensées de ton texte..

Nathalie 12/01/2007 21:17

Salut Bibi,
Fidele a ton image ce blog. Sensible, reveur et savoureux.
Ton amie fidele
Nathalie
ps : detail pratique, n'oublie pas de changer ton adresse e-mail au bas de la page.

Brigitte Broc 11/01/2007 18:14

Merci, Ile, de ta fidélité. Je suis heureuse que ce texte te touche. A bientôt.