Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Fileuse de lune
  • Fileuse de lune
  • : Cueillir une parole, rouge ou ténue, violente ou fragile, comme on cueille un visage, le soir, au bord de l'amour
  • Contact

Pensées d'auteurs

Sera comblé celui pour qui l'espace ne sera pas dehors. Guillevic

Ton devoir réel est de sauver ton rêve. Amadéo Modigliani

J'en appelle à la beauté qui sera front d'espoir. Abdellatif Laabi

Lorsque je suis le plus profondément moi-même, je rejoins une communauté oubliée. Eugène Ionesco

L'histoire de notre vie fut aussi ce murmure furieux qu'on oublie à la croisée de l'arbre et du fleuve. Luis Mizon

L'innocence est plus forte que le mal. (?)

Je mangerai la terre et les racines, j'avancerai sur le ventre, lombric humain. J'ai une telle faim des éléments du simple. Daniel Biga

On ne naît pas homme, on le devient. Erasme

Pour maintenir à bout de bras cette contrée de nuit où le chemin se perd, à bout de forces, une parole nue. Jacques Dupin

Quel que soit ce que vous devez faire ou rêvez de faire, commencez-le... L'audace contient du génie, du pouvoir et de la magie. Goethe

J'ai voulu sortir pour voir ce qu'étaient devenus l'air et le ciel dès l'instant où un poète avait nommé un autre poète. Boris Pasternak à propos de Marina Tsvetäeva

Archives

Articles Récents

Catégories

20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 11:33

On ira ensemble

vers les nuages

les réponses

et les ultimes forteresses

 

On écoutera

les graines germer

à nos aisselles

la barge

remonter l'enfance

 

Quand les paroles

trop rouges

auront dégagé un chemin

dans nos poitrines nues

nous pourrons gravir

intempéries

regards inquiets

ronces du temps

 

Lèvres salées

lèvres légères

renoueront avec visages d'écorce

mots souples et juteux

 

Aux corsages des jeunes filles

nous saurons l'épaule

parfaite des collines

l'impatience de la vigne

le lait qui mûrit

 

Nous saurons

que le déferlement a commencé

et qu'il vient de plus loin

Partager cet article

Repost 0
Published by Brigitte Broc - dans fileusedelune
commenter cet article

commentaires

Brigitte Broc 09/07/2007 12:36

Bienvenue, Marco dans ma " maison " ! Je suis heureuse que mon texte vous ait permis " d'être transportés vers le ciel " avec votre compagne et de vous sentir assez forts pour lutter et cheminer ensemble. A bientôt.

Marco dé la Sierra 05/07/2007 13:21

La première strophe est ma préférée. Je m'y sens transporté vers le ciel, main dans la main avec ma compagne, s'accordant sur les questions du Monde et luttant ensemble pour faire tomber les derniers remparts de la bêtise humaine.

Brigitte Broc 28/06/2007 12:50

C'est effectivement ensemble qu'on remontera à la source, et "demain ne sera pas une lande déserte"...bien au contraire !

Sedna 24/06/2007 16:14

Souvent l'impression que demain est une lande déserte mais le "nous" de votre texte infirme cette théorie..... Merci de vos doux espoirs. Sed

brigitte de beaupuy 23/06/2007 10:16

Ainsi donc,demain sera sans crainte?
Nous modèlerons le visage de la mue,approcherons l'incréé,reconnaitrons l'après,juste après la douce folie de croire......
Bel espoir,belles promesses à renverser l'histoire...