Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Fileuse de lune
  • Fileuse de lune
  • : Cueillir une parole, rouge ou ténue, violente ou fragile, comme on cueille un visage, le soir, au bord de l'amour
  • Contact

Pensées d'auteurs

Sera comblé celui pour qui l'espace ne sera pas dehors. Guillevic

Ton devoir réel est de sauver ton rêve. Amadéo Modigliani

J'en appelle à la beauté qui sera front d'espoir. Abdellatif Laabi

Lorsque je suis le plus profondément moi-même, je rejoins une communauté oubliée. Eugène Ionesco

L'histoire de notre vie fut aussi ce murmure furieux qu'on oublie à la croisée de l'arbre et du fleuve. Luis Mizon

L'innocence est plus forte que le mal. (?)

Je mangerai la terre et les racines, j'avancerai sur le ventre, lombric humain. J'ai une telle faim des éléments du simple. Daniel Biga

On ne naît pas homme, on le devient. Erasme

Pour maintenir à bout de bras cette contrée de nuit où le chemin se perd, à bout de forces, une parole nue. Jacques Dupin

Quel que soit ce que vous devez faire ou rêvez de faire, commencez-le... L'audace contient du génie, du pouvoir et de la magie. Goethe

J'ai voulu sortir pour voir ce qu'étaient devenus l'air et le ciel dès l'instant où un poète avait nommé un autre poète. Boris Pasternak à propos de Marina Tsvetäeva

Archives

Articles Récents

Catégories

18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 20:01
Se faufilent,
à la saignée du regard,
les longues nuits narratives.

Charriant le limon
des grands fleuves,
les paroles échouées
sur les rives australes,
elles déposent, sous les draps,
les solitudes domptées
et le fracas des aubes
ultra-marines.

Que faudra-t-il retirer,
page après page,
vague après vague,
pour atteindre l'arête nue du visage ?

Un reflet, 
une larme de sel,
des pas lointains ?

L'inaccessible peut se rejoindre.

Une porte s'ouvre
sur le cri blanc du goéland. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Brigitte Broc
commenter cet article

commentaires

Jean-Louis Bec 05/01/2010 08:30


je vous remercie pour votre commentaire laissé sur mon blog. Sa chaleur enthousiaste m'a beaucoup touchée. Merci encore.


Brigitte Broc 04/01/2010 15:23


Pensez-vous qu'une seule nuit - même ou surtout si c'est la dernière de l'année - puisse être aussi narrative que les fameuses "mille et une nuits" ? En tout cas, la mienne fut féconde en joies,
partage, rires et authenticité. J'espère que pour vous le passage s'est aussi accompli dans l'harmonie.
Je vous souhaite plein de belles choses pour cette anné qui débute à peine.


Jean-Louis Bec 01/01/2010 12:05



la dernière nuit de l'année fut-elle narrative? Au point de dompter les solitudes. (elles pèsent tant parfois)


très belle année à vous. Tous mes voeux pour 2010.



Brigitte Broc 29/12/2009 16:49


Ce n'est pas grave, Aurore...J'espère qu'il y aura d'autres occasions. Passe une belle fin d'année.


AURORE 27/12/2009 23:43


Désolée, j'ai du partir à Lyon au moment de ta représentation, un autre jour sans doute j'aurai l'occassion de t'apprécier sur scéne.