Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Fileuse de lune
  • Fileuse de lune
  • : Cueillir une parole, rouge ou ténue, violente ou fragile, comme on cueille un visage, le soir, au bord de l'amour
  • Contact

Pensées d'auteurs

Sera comblé celui pour qui l'espace ne sera pas dehors. Guillevic

Ton devoir réel est de sauver ton rêve. Amadéo Modigliani

J'en appelle à la beauté qui sera front d'espoir. Abdellatif Laabi

Lorsque je suis le plus profondément moi-même, je rejoins une communauté oubliée. Eugène Ionesco

L'histoire de notre vie fut aussi ce murmure furieux qu'on oublie à la croisée de l'arbre et du fleuve. Luis Mizon

L'innocence est plus forte que le mal. (?)

Je mangerai la terre et les racines, j'avancerai sur le ventre, lombric humain. J'ai une telle faim des éléments du simple. Daniel Biga

On ne naît pas homme, on le devient. Erasme

Pour maintenir à bout de bras cette contrée de nuit où le chemin se perd, à bout de forces, une parole nue. Jacques Dupin

Quel que soit ce que vous devez faire ou rêvez de faire, commencez-le... L'audace contient du génie, du pouvoir et de la magie. Goethe

J'ai voulu sortir pour voir ce qu'étaient devenus l'air et le ciel dès l'instant où un poète avait nommé un autre poète. Boris Pasternak à propos de Marina Tsvetäeva

Archives

Articles Récents

Catégories

10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 18:12
Comment ne pas plier
sous le poids du ciel ?

Comment,
de l'absence à l'absence,
retrouver le chemin de soi ?

Avance.
Avance jusqu'au bord extrême du mot.

Saisie de vertige,
éblouie de blancheur,
emplis-toi de son souffle.

N'erre plus, seule, avec ton cri.

Il y a, devant toi,
tant de bleu à étreindre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Brigitte Broc
commenter cet article

commentaires

Brigitte Broc 04/01/2010 15:02


Je suis vraiment heureuse, Anne, que vous vous rapprochiez à nouveau de ce monde poétique. Je suis allée à l'instant sur votre site et n'ai pas su où laisser un message. En tout cas, sachez que vos
photos me plaisent infiniment. En effet, notre recherche est commune. Je vous souhaite de trouver beaucoup de bleu à étreindre et aussi de grandes et belles touches de vert, pour le souffle...
Au fait, pouvez-vous me dire où vous habitez dans le Sud de la France ?  


Anne Itier 30/12/2009 20:05


Bonsoir Brigitte,
Très longtemps éloignée de toute poésie, je découvre l'univers de ces mots qui embellissent la vie ! Ce poème me va droit au coeur : j'ai "tant de bleu à étreindre"! Je n'ai pas fini de "parcourir
les hauts plateaux du rêve" ; mes photos participent de la même recherche.  Tircisia


Jean-Louis Bec 18/12/2009 19:46


Merci beaucoup pour votre réponse, votre commentaire sur mon blog et bien sur pour la richesse inépuisable de votre univers poétique. A bientôt.


Brigitte Broc 18/12/2009 17:30


C'est drôle, Jean-Louis, j'ai récemment eu la joie d'entendre ce "kind of blue"...
Je vous remercie de m'avoir mise en lien, j'en suis même honorée...et n'ai donc pas besoin d'être rassurée sur la dissolution éventuelle de ce lien.
J'aimerais faire la même chose pour vous, mais entre un ordinateur qui a besoin que je pédale très fort et très longtemps pour fonctionner et la cruelle réalité de mes lacunes en informatique, je
ne suis pas vraiment "sortie de l'auberge"...Je vais néanmoins essayer. En attendant, je vais aller vous visiter.


Jean-Louis Bec 18/12/2009 17:02


j'ai oublié: je vous ai mis dans mes liens. je vous rassure, un lien peut se défaire... face au silence par exemple.